50 ans déjà …

L’ASSAAM passe enfin au XXIe siècle…..après avoir fêté en 2012 son cinquantenaire !

Assaam_50ans
un gâteau original ….

L’ASSAA (Association pour la Sauvegarde du Site Archéologique d’Argentomagus) est née en 1962 « de l’initiative d’un groupe d’amis déplorant la destruction d’éléments de la ville ancienne et la dispersion d’objets trouvés au cours de travaux divers ». Qui à ce moment-là aurait pu penser qu’elle fêterait son jubilé ?

D’emblée, les projets furent nombreux ; l’Association sut les réaliser progressivement, elle sut dépasser les difficultés rencontrées, elle sut enfin se réinvestir dans d’autres actions dès lors que le musée archéologique d’Argentomagus fut ouvert. Elle devint alors ASSAAM (Association pour la sauvegarde du Site Archéologique d’Argentomagus et Amis du Musée).

Il nous faut rendre hommage aux nombreux administrateurs qui par leur talent, leurs connaissances, leur volonté, leur opiniâtreté ont créé une dynamique et fait d’Argentomagus un lieu connu, reconnu, loin des territoires oubliés.

Assaam_50ans (2)
le 27 juillet 2012, lors du jubilé; de droite à gauche: M. Lionel BAZIN, Président fondateur de l’ASSA, M. Michel SAPIN, Ministre du travail, de l’emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social, Mme. Claudine MARIAT, Présidente de l’ASSAAM, Mme Coralie BAY, Conservatrice du Musée d’Argentomagus.

Monsieur Lionel Bazin, président pendant vingt-huit ans, contribua d’une façon décisive à cette reconnaissance grâce à sa ténacité c’est évident, grâce à son tissu relationnel qu’il mit au service d’Argentomagus. Aujourd’hui, toujours très attentif à l’avenir du site et plus particulièrement à sa mise en valeur , il a décidé de se tenir à l’écart. Nous voulions, à l’occasion de ce cinquantenaire, l’honorer, lui marquer notre gratitude.

L’activité actuelle n’est plus la même et génère sans doute plus de raison que de passion ; raison dont le signifiant est avant tout d’être attentif aux besoins latents, à ceux exprimés par les scolaires, étudiants, enseignants, chercheurs en archéologie de la préhistoire, du gallo-romain, du médiéval, par nos adhérents, par quiconque s’intéresse « aux choses anciennes ».

Souhaitons à l’ASSAAM de pouvoir poursuivre l’oeuvre entreprise en tenant compte des évolutions, tout en sachant conserver ses valeurs essentielles : la surveillance, la protection, la valorisation du patrimoine, la diffusion des connaissances…

C’est ainsi qu’elle est officiellement reconnue et qu’elle continuera de l’être, à n’en pas douter.

Donc rendez-vous pris pour ses cent ans. C’est un vœu utopique pour nous mais combien motivant pour l’ASSAAM.

La Présidente

Assaam_revue_N°5_2012 (Copier)
le N°5 « spécial cinquantenaire » de notre revue.

Claudine Mariat

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s